PARIS SCIENCES & LETTRES (PSL)
Merci ! Votre abonnement a bien été enregistré !
il y a un soucis. Merci de vérifier votre saisie.

La série base|zéro

L’objet de notre série base|zéro est d’imaginer, dans divers domaines du secteur généralement non marchand, et en ignorant volontairement les structures actuelles et les contraintes sociopolitiques, ce que pourrait être un système optimal adapté au monde d’aujourd’hui, tirant profit, tout particulièrement, des innovations technologiques.

Wednesday
14
April 2010
read in english
read in english
Lire le résumé

Tandis que le monde change, les institutions humaines consacrent une part non négligeable de leurs moyens à assurer leur propre conservation en l’état et à éviter les changements structurels majeurs. Ce conservatisme n’est pas dû seulement au souci de leurs personnels de préserver leurs situations individuelles : lorsqu’un système a fait ses preuves depuis longtemps, entreprendre de le modifier en profondeur représente un saut dans l’inconnu, et les groupes humains ne sont pas prêts à prendre de tels risques, à moins qu’ils n’y soient contraints par la concurrence et les lois du marché, ou bien qu’ils se trouvent dans une situation intenable où ils n’ont plus rien à perdre ; le changement se fait alors dans la violence et la douleur : c’est la révolution.

L’objet de notre série base|zéro est d’imaginer, dans divers domaines du secteur généralement non marchand, et en ignorant volontairement les structures actuelles et les contraintes sociopolitiques, ce que pourrait être un système optimal adapté au monde d’aujourd’hui, tirant profit, tout particulièrement, des innovations technologiques. Ces articles n’ont pas pour ambition de proposer de nouvelles solutions à des problèmes pendants, mais, en élaborant ex nihilo —sur le papier— des systèmes rationnellement cohérents, crédibles et viables, de contribuer à la réflexion de toutes les parties concernées. Quant à décrire le processus qui permettrait de passer éventuellement, dans un pays donné, du système actuel au système base|zéro, il n’en sera évidemment pas question : ce n’est pas la règle du jeu base|zéro, qui se veut totalement déconnecté de la réalité actuelle des systèmes.

Jean Salmona
J&P Partners & Paris Innovation Review