français / english / 创瞰巴黎

La théorie C-K, ou comment modéliser la créativité

Science and Technology April 28th, 2017, Pascal Le Masson / Professeur à Mines ParisTech PSL Research University, directeur adjoint du Centre de gestion scientifique

La théorie C-K, ce sont des méthodes aujourd'hui largement déployées dans le monde industriel, ayant contribué à des succès majeurs. C'est surtout une percée théorique, qui a révolutionné notre façon d'aborder la conception.

Le contrôle quantique. Quand l’automatique vient en aide à la physique quantique expérimentale

Science and Technology April 11th, 2017, Pierre Rouchon / Professeur au Centre automatique et systèmes de Mines ParisTech PSL Research University

En septembre 2011, Nature publiait un article sur la première réalisation expérimentale d'un feedback reposant sur l'état quantique du système à contrôler. Une percée qui ouvre de nombreuses perspectives : la possibilité de contrôler en temps réel des états typiquement quantiques sans les perturber dégage des voies nouvelles, aussi bien du côté de la recherche fondamentale que des applications pratiques. À côté des spécialistes de mécanique quantique réunis autour de Serge Haroche, l'expérience a été menée à bien grâce à la complicité d'autres disciplines. Récit d'une rencontre.

Vers une philosophie de la donnée

Science and Technology April 10th, 2017, Bruno Teboul / Senior VP, Science & Innovation, Groupe Keyrus

La numérisation du monde a pour conséquence de placer les données numériques au centre des échanges économiques et sociaux. Nous produisons une quantité croissante de données, que des technologies de plus en plus sophistiquées permettent de faire circuler, de sécuriser, d'analyser. Une économie de la donnée tente de rendre compte de la valeur de ces opérations. Des politiques de la donnée sont mises en œuvre par les États et les grandes corporations. Un business se développe, notamment autour du Big Data. Mais la nature précise de la donnée reste floue. Une approche philosophique, comme celle menée par Luciano Floridi, peut en affiner la définition.

Recherche: vers une nouvelle culture de la valorisation

Science and Technology February 15th, 2017, Jacques Lewiner / Professeur et directeur scientifique honoraire de l’ESPCI, doyen de la valorisation à PSL Université Paris

La recherche académique n'a pas seulement vocation à faire progresser la science, mais aussi à changer le monde. Nombre de découvertes, y compris dans des domaines touchant à la recherche fondamentale, peuvent ouvrir sur de nouveaux procédés, de nouveaux produits, de nouveaux services. Comment accélérer l'insertion de ces découvertes dans l'économie ? C'est la grande question de la valorisation de la recherche, un domaine dans lequel la France a longtemps été en retard. Elle le rattrape désormais à marche forcée.

Les promoteurs de la biologie de synthèse ont introduit dans la biologie moléculaire un certain nombre de principes venant tout droit de l'ingénierie. Leur but: modifier le vivant pour lui faire produire de nouvelles molécules. De nombreuses applications sont attendues dans les domaines de la santé, de l'énergie, des matériaux, de l'environnement et de l'agriculture. Comment se fera le passage à la phase industrielle? C'est la principale question aujourd'hui.

Alors que les technologies d’automatisation comme l’apprentissage machine et la robotique jouent un rôle de plus en plus important dans la vie quotidienne, leurs applications au milieu professionnel sont naturellement devenues un sujet majeur, tant pour les chercheurs qu’aux yeux du grand public. Le débat s’apparente de plus en plus à un jeu de devinettes plutôt manichéen : quels sont les emplois qui seront (ou ne seront pas) remplacés par des machines? Le potentiel d’automatisation diffère considérablement d’un secteur et d’une activité à l’autre.

Intelligence artificielle: derrière le buzz, les chercheurs travaillent

Science and Technology May 12th, 2016, QIN Zengchang / Directeur, Intelligent Computing and Machine Learning Lab, Beihang University

La recherche sur l’intelligence artificielle (IA) a fait l'objet d'avancées majeures ces dernières années. De simples légendes de laboratoire sont devenues des produits de masse qui ont envahi le marché. Certaines technologies informatiques sont désormais suffisamment sophistiquées pour remplacer l'esprit humain et résoudre certains défis pratiques du quotidien. Où en est aujourd'hui l'intelligence artificielle? Que peut-on en attendre?

La culture est le catalyseur de l'intelligence. Une intelligence artificielle sans la capacité d'interagir culturellement ne serait rien de plus qu'une curiosité académique. Or la culture ne peut pas être codée dans une machine; elle doit être le résultat d'un processus d'apprentissage.

L’explosion cambrienne de la blockchain

Science and Technology March 23rd, 2016, Alexandre David / Consultant et formateur, Eureka

Depuis que Blythe Masters a quitté JP Morgan Chase pour prendre les rênes de Digital Asset Holdings, la célèbre économiste et opératrice de marché a entamé une tournée de conférences pour parler de la blockchain. Le 2 juin 2015, elle déclarait que les applications financières blockchain se mesureront en milliers de milliards de dollars. Depuis cette annonce fracassante, les cabinets spécialisés reçoivent beaucoup d'appels qui tournent tous autour de la même question : comment la technologie blockchain pourrait-elle nous aider à prendre l'ascendant dans notre secteur? Il existe aujourd'hui une vive curiosité, mais aussi et surtout un véritable besoin de pédagogie sur le sujet des protocoles Bitcoin et Ethereum, ainsi que sur la technologie blockchain.

Partout dans le monde, les méthodes de construction ont engagé une mutation accélérée vers davantage d’innovation et d’efficacité, qu’il s’agisse de la conception des bâtiments, des solutions constructives mises en œuvre, ou de la distribution et de la pose des matériaux de construction. Une des dimensions de cette révolution est l’efficacité énergétique des bâtiments. Les solutions d’isolation, en particulier, connaissent une vague d’innovation sans précédent.

La tenue de la COP21 fournit l'occasion de faire le point sur le développement du captage et stockage du CO2. L'Agence internationale de l'énergie s'attend à ce que cette technologie contribue pour 15 à 20% à l'effort mondial de réduction des émissions de CO2 nécessaire à la réalisation de l'objectif, affiché à Copenhague, de limitation à 2° Celsius du réchauffement climatique à l'horizon 2100. Cela nécessite la mise en place en 25 ans d'une industrie de taille comparable à celle de l'industrie pétrolière. Quelles sont les perspectives aujourd'hui?

Comment calculer l’impact environnemental des énergies renouvelables?

Science and Technology October 21st, 2015, Isabelle Blanc / Maître de recherche à Mines ParisTech, PSL Research University

L'essor des renouvelables depuis le début des années 2000 devrait se poursuivre et s'amplifier dans les décennies à venir. Elles modifieront substantiellement le bouquet électrique du futur et on espère qu'elles limiteront les impacts environnementaux associés à la production d’électricité. Il est donc indispensable d'étudier l'empreinte environnementale des différentes filières de production.

Recherche et innovation en Chine: quatre scénarios pour 2025

Science and Technology October 8th, 2015, Stavros Mantzanakis / Directeur, Phemonoe Lab et Emetris Consulting

Un rapport récemment publié, intitulé «Chine 2025: le paysage de la R&I», dégage 16 facteurs déterminant l’environnement de la recherche et de l’innovation en Chine. Une méthodologie originale, utilisant le crowdsourcing, permet de faire apparaître quatre scénarios très différents. SJTU ParisTech Review a interviewé le principal auteur du rapport.

Les mathématiques du chaos

Science and Technology September 11th, 2015, Claire Chavaudret / Maître de conférence en mathématiques, chercheuse au Laboratoire J. A. Dieudonné, Université de Nice Sophia-Antipolis

Dans de nombreux domaines, la prise de décision est affectée par la difficulté à établir des prévisions fiables. Ainsi le comportement des marchés financiers et des consommateurs, les phénomènes météorologiques, l'évolution d'un écosystème ou encore le mouvement de certains corps célestes fournissent des exemples de ces phénomènes imprévisibles qui ont un impact sur l'activité humaine. Certains développements des mathématiques peuvent aider à réduire cette imprévisibilité ou, du moins, à la prendre en compte d'un point de vue stratégique. La théorie des probabilités joue bien sûr ce rôle, mais également la mécanique des fluides pour l'étude de la turbulence, ou encore les systèmes dynamiques pour l'étude des phénomènes dits chaotiques, qui constituent une classe particulière de phénomènes imprévisibles.

La Chine est souvent assimilée à un imitateur qui aurait du mal à innover. De nombreux articles en cherchent les raisons dans la culture, les politiques publiques ou dans le niveau de développement économique. Mais pendant que les analyses fleurissent, la tendance s'inverse. Une table ronde organisée par notre édition de Shanghai fait le point sur le boom de l'innovation à la chinoise.

Série Transition énergétique – Quel avenir pour l’hydrogène et les piles à combustible?

Science and Technology March 23rd, 2015, Hélène Pierre / Responsable de marché Villes et territoires au Centre recherche et innovation gaz et énergies nouvelles, direction Recherche et technologies, GDF Suez ; trésorière de l'Association française pour l'hydrogène et les piles à combustible (Afhypac)

Transformer l'électricité en hydrogène pour pouvoir la stocker puis l'utiliser sous forme de gaz ou de carburant ou en la transformant à nouveau en énergie et en chaleur grâce à une pile à combustible, voilà les promesses de la filière. Les avantages sont nombreux: stockage de l'électricité produite par les énergies renouvelables, mélange avec du gaz naturel, alimentation des véhicules électriques… mais les défis à relever le sont aussi pour installer durablement l'hydrogène dans le paysage énergétique. Des actions sont en cours pour relever ces défis. Tour d'horizon!

Série Education – 5 – Devons-nous tous apprendre à coder?

Science and Technology March 17th, 2015, Serge Abiteboul / Directeur de recherche à l'INRIA, PSL Research University

La question se posait déjà dans les années 1980, avec l'avènement de la micro-informatique: allions-nous tous devoir apprendre à programmer? Le développement de l'industrie du logiciel semblait dans un premier temps avoir donné une réponse définitive, et négative, à cette question. Mais elle revient avec insistance. Pourquoi faut-il aujourd'hui la prendre au sérieux?

Au cours du XXe siècle, les États et les grands organismes publics tels que la NASA ou le CEA ont joué un rôle majeur dans la chaîne de l'innovation. Internet lui-même est né grâce à des programmes publics, tout comme le GPS et de nombreuses autres technologies. Si l'État reste au centre du jeu dans la recherche scientifique, en matière d'innovation technologique son rôle est à réinventer.

2025: face à Ebola, une planète numérique

Science and Technology February 2nd, 2015, Dan Abelow / Inventeur, consultant en technologie et auteur

Imaginons la Terre en 2025: une planète numérique où tout est connecté. Mais des épidémies peuvent surgir n'importe où et se propager en quelques jours. Pour lutter contre les pandémies et le bioterrorisme, une agence mondiale a été créée, capable de répondre instantanément à n'importe quelle crise. Les risques sanitaires sont identifiés et contenus 24 heures sur 24. Partenaire en temps réel des services de santé dans le monde entier, cette agence traite des informations venues de partout. Elle a recours aux meilleurs spécialistes pour offrir la meilleure protection médicale instantanément, tout le temps, n'importe où dans le monde.

L'alimentation du futur nous réservera-t-elle des surprises? Les défis sont immenses, l'imagination humaine sans limites. De multiples innovations apparaissent aujourd'hui. Certaines sont encore dans les labos, d'autres cherchent leur voie sur le marché.

www.parisinnovationreview.com

This content is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License
You are free to share, copy, distribute and transmit this content

Logo creative commons

5 quai Voltaire 75007 Paris, France - Email : contact@parisinnovationreview.com / Landline : +33 1 44 50 32 89