français / english / 创瞰巴黎

Superalliages: la métallurgie à la frontière technologique

Science and Technology May 19th, 2017, Nathalie Bozzolo / Professeur titulaire de la chaire industrielle ANR-Safran Opale, Mines ParisTech PSL Research University

Étudier les métaux à l’échelle mésoscopique, c’est à la fois une percée scientifique majeure et un enjeu de compétitivité pour la filière aéronautique. Une équipe de Mines ParisTech est à l’origine de ce changement d’échelle, qui permet des progrès considérables en termes de maîtrise industrielle.

Les promoteurs de la biologie de synthèse ont introduit dans la biologie moléculaire un certain nombre de principes venant tout droit de l'ingénierie. Leur but: modifier le vivant pour lui faire produire de nouvelles molécules. De nombreuses applications sont attendues dans les domaines de la santé, de l'énergie, des matériaux, de l'environnement et de l'agriculture. Comment se fera le passage à la phase industrielle? C'est la principale question aujourd'hui.

Les technologies de la réalité virtuelle arriveraient-elles à maturité? Casques, lunettes ou logiciels, un grand nombre d'innovations sont mises sur le marché. Mais le secteur attend toujours le produit révolutionnaire qui achèvera de convaincre les consommateurs.

Any to oneself: l’essor des technologies réflexives

Society January 14th, 2015, Christophe Deshayes & Jean-Baptiste Stuchlik / Président & Directeur de la Recherche, Tech2Innovate

En 2005, le web numérisait un champ nouveau et inattendu: les relations sociales. En organisant notre vie sociale, web 2.0 et réseaux sociaux ont métamorphosé notre quotidien. À l'orée de 2015, les technologies numériques s'apprêtent à investir un nouveau champ: notre relation à nous-même. Cette rencontre improbable entre technologie et psychologie pourrait augurer d'un bouleversement radical de notre quotidien, une troisième vague de la révolution numérique.

La microfluidique: une révolution? Des révolutions?

Science and Technology June 18th, 2013, Patrick Tabeling / Physicien, professeur à ESPCI, PSL Research University

La microfluidique implique aujourd'hui une dizaine de milliers de chercheurs et d'ingénieurs, et six cents utilisateurs industriels. La Technology Review du MIT la cite régulièrement parmi les technologies qui vont changer le monde. Pourquoi ?

Les lunettes connectées de Google font rêver. Mais cette prouesse technologique est aussi un pari commercial, et elle soulève de sérieux problèmes juridiques et sociaux. L'expérience mérite d'être examinée sous tous les angles, de la stratégie marketing aux conséquences culturelles. Et personne, y compris Google, ne sait sur quoi vont déboucher les efforts du géant de l'Internet.

Cette technologie très médiatisée, mais souvent mal comprise, gagne du terrain dans différents secteurs. Les entreprises ne gèrent plus leurs propres serveurs, mais utilisent des services en ligne : applications et données se trouvent dans un « nuage » de serveurs distants interconnectés. Les utilisateurs partagent ainsi des ressources standard qui peuvent être rapidement mobilisées. Les entreprises intègrent le cloud dans de nombreux systèmes de gestion, des ressources humaines à la finance. Ses avantages justifient-ils l'engouement actuel ? David Spencer, vice-président chez SAP, et Don Huesman, directeur général du Wharton Innovation Group, tentent de répondre à la question.

La mobilité est sur le point de transformer radicalement le paysage des technologies de l'information et de la communication dans l'entreprise. Une (r)évolution qui ouvre de réelles opportunités, mais pose aussi des questions de sécurité. D'ores et déjà, les premiers enseignements émergent pour mieux gérer les risques et les coûts associés à ce défi organisationnel.

Internet au défi du très haut débit

Society February 23rd, 2012, Jean-Bernard Lévy / Président du directoire, Vivendi

Comment faire face aux besoins exponentiels de bande passante dans les années à venir? Comment assurer un déploiement rapide de réseaux fixes à très haut débit dans un contexte économique difficile? L'Europe offre une bonne illustration de cette question, qui ouvre sur des débats sensibles. De nouvelles approches de la gestion du trafic sont indispensables avec, à la clé, une vision pragmatique de la neutralité du Net.

Les enjeux du calcul haute performance

Science and Technology November 30th, 2011, Philippe Ricoux / délégué Traitement numérique et modélisation, Direction scientifique, Total

Pour comprendre les tsunamis et essayer de prévoir leurs conséquences ou encore localiser des réservoirs de pétrole, les scientifiques font tourner des modèles toujours plus complexes sur des machines toujours plus puissantes. Certaines peuvent désormais réaliser près de dix millions de milliards d'opérations à la seconde. Bienvenue dans le monde du calcul haute performance, un défi technique doublé d'un enjeu industriel majeur.

Avec l'apparition des puces révolutionnaires d'Intel, dites "verticales", il paraît certain que la puissance des ordinateurs continuera d'augmenter au moins pendant 10 à 20 ans. Quelles seront les conséquences technologiques et sociétales de cette nouvelle avancée? A quoi s'attendre pour la suite?

Des vols commerciaux dans l'espace, une percée dans la lutte contre le cancer, une nouvelle révolution industrielle largement basée sur une énergie propre et accessible à tous - même aujourd'hui, malgré le réchauffement climatique et la surpopulation, certains futurologues de talent voient l'avenir d'un oeil optimiste. Mais avant de réserver votre billet pour l'espace, n'oubliez pas que les prédictions se réalisent rarement. Difficile de viser juste quand on parle d'innovation technologique - même les inventeurs avancent à tâtons.

Les communications vertes ne sont plus seulement un rêve. GreenTouch, un consortium mondial organisé par les Bell Labs d'Alcatel Lucent, va mettre au point les technologies qui permettront de rendre les réseaux de communications mille fois plus efficaces énergétiquement. La quantité d'énergie utilisée aujourd'hui pour faire fonctionner tous les réseaux, y compris Internet, pendant une seule journée, durera un jour... trois ans.

Les pays dotés de grandes institutions de recherche le savent bien. Pour rester dans la course à l'innovation au XXIe siècle, il faudra s'engager et réussir dans quatre directions, résumées dans le sigle "NBIC" : nanotechnologies, biotechnologies, technologies de l'information et sciences cognitives. Les nanotechnologies viennent de revenir sur le devant de la scène avec la tenue, en France, début 2010, d'un débat public particulièrement houleux qui a fait la part plus belle aux inquiétudes éthiques et environnementales qu'à une évaluation ordonnée du potentiel de cette nouvelle frontière scientifique. Mais à propos, quel est vraiment le potentiel des nanotechnologies ? Que penser des profits astronomiques que certains rapports de grands cabinets de conseil américains promettent aux industriels qui se lanceront dans l'aventure ? Bref, la nanomania est-elle faite pour durer ?

www.parisinnovationreview.com

This content is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License
You are free to share, copy, distribute and transmit this content

Logo creative commons

5 quai Voltaire 75007 Paris, France - Email : contact@parisinnovationreview.com / Landline : +33 1 44 50 32 89